Fiche d'information
DEPAKOTE® (Divalproate de sodium)

Fiche signalétique :

Dénomination Commune Internationale (D.C.I.) : Divalproate de sodium

Classe thérapeutique :

Normothymique

Laboratoire :

SANOFI-AVENTIS

Présentation :

  • Comprimé gastrorésistant à 250 mg, orange
  • Comprimé gastrorésistant à 500 mg, rose

Conservation :

Conserver votre médicament dans son étui et à l’abri de la lumière et de la chaleur. Ne pas laisser à la portée des enfants.

quel bénéfice attendre de ce médicament ?

DEPAKOTE® est un normothymique appelé aussi régulateur de l’humeur.

Les troubles de l’humeur, encore appelés troubles bipolaires, peuvent se traduire par des manifestations d’excitation, qui peuvent alterner avec des périodes de dépression. La durée de ces périodes ou cycles est très variable suivant les personnes. Certaines ne présenteront que des troubles dépressifs.

Ce médicament a pour but de réduire les symptômes dépressifs, et/ou les manifestations d’excitation. Il a aussi une action préventive sur les rechutes. En général il doit être poursuivi au long cours.


Le médicament occupe une place importante dans votre démarche de soins, car il permet d'améliorer le fonctionnement neurobiologique de votre cerveau ; cela doit conduire à diminuer progressivement les symptômes liés à la maladie et vous aider à renforcer vos relations et vos activités. Mais le médicament à lui seul n'est pas totalement suffisant pour votre rétablissement. Il est très souvent nécessaire d'être soutenu par un accompagnement psychologique et la poursuite d'activités (loisir, lecture, activités culturelles, travail, etc).

comment prendre votre medicament ?

Il doit être pris chaque jour, à heure régulière, en respectant les posologies prescrites sur votre ordonnance.

Vérifiez bien le dosage des comprimés que vous a prescrit votre médecin.

Avalez les comprimés, sans les écraser, avec un grand verre d’eau, en position assise ou debout.

que faire en cas d’oubli d’une prise ?

Si le retard est de moins de deux heures, prendre immédiatement le médicament.

Si vous avez oublié votre prise unique du soir, sautez la prise et attendre la prise prévue du lendemain. Au-delà de deux heures, sauter la prise et prendre la quantité prescrite la fois suivante : ne doublez jamais les prises.

quels effets indesirables peuvent apparaître ?

La majorité des effets indésirables qui surviennent ne sont pas graves. Ils peuvent être différents d’une personne à l’autre et plus ou moins gênants. La plupart régressent dans les premières semaines du traitement. Il faut les connaître pour pouvoir les identifier ou les éviter et, dans tous les cas, en parler à votre médecin qui recherchera une solution pour les atténuer, voire les faire disparaître.

Effets

Que dois-je faire ?

Nausées, vomissements, diarrhée.(fréquents en début de traitement)

Prenez le médicament au milieu du repas. Ces effets s’atténuent rapidement.

Somnolence, fatigue, tremblements.(sensibles en début de traitement.)

Parlez-en à votre médecin pour une réévaluation du traitement.Prudence dans les situations qui nécessitent de l’attention.

Maux de tête.

Demandez l’avis de votre médecin ou pharmacien.

Augmentation de l’appétit.

Une augmentation de l’appétit peut apparaître dès le début du traitement. Ceci nécessite une surveillance.

Irrégularité des cycles menstruels.

Parlez-en à votre médecin.

Eruption cutanée (peu fréquent)

Parlez-en à votre médecin.

Chute des cheveux.

Cet effet est passager. Il peut dépendre de la dose de votre médicament. Parlez-en à votre médecin.

que surveiller pendant le traitement ?

Hygiène de vie :

Evitez les situations répétées de manque de sommeil et la consommation d’excitants : café, thé, cola, drogues.

Le poids :

Pour éviter une surcharge pondérale, il convient dès le début du traitement, de surveiller régulièrement son poids (une fois par semaine le 1er mois, puis mensuellement), d’éviter les sucreries, les boissons sucrées, les grignotages entre les repas, de pratiquer une ou des activités physiques.

Une prise de poids supérieure à 5 kg après trois mois de traitement nécessite une consultation diététique

Prélèvements de sang :

Votre médecin vous a prescrit des prises de sang régulières pour contrôler le bon fonctionnement de votre foie.

Il peut aussi avoir prescrit des prises de sang pour contrôler l’efficacité du traitement qui dépend de la quantité de médicament trouvée dans le sang.

Ces analyses doivent être faites toujours à la même heure (le matin avant de prendre le médicament) et si possible par le même laboratoire.

Certains signes d'alerte :

Devant l’apparition d’un malaise inhabituel (avec nausées, vomissements, fatigue, perte d’appétit), d’une douleur abdominale sévère, de petits saignements inhabituels (gencives, nez) ou une tendance à avoir des bleus sur le corps, consultez votre médecin.

quelles précautions à observer ?

L’alcool :

La prise d’alcool est contre indiquée, surtout en début de traitement, car elle peut entraîner une somnolence excessive, augmenter les effets indésirables, le mal-être et l’angoisse. Par la suite, une consommation très modérée est possible. Parlez-en avec votre médecin.

Les drogues :

La consommation de ces produits peut favoriser une réapparition des hallucinations liées à votre maladie, de plus elle s’oppose à la réussite de votre traitement : il ne faut pas en prendre.

Les médicaments :

Ne prenez pas de médicaments non prescrits par votre médecin. Demandez l’avis de votre médecin ou pharmacien car ce médicament peut présenter des interactions avec d’autres médicaments courants.

La conduite de véhicules :

Soyez très prudent : ne conduisez pas sans l’avis d’un professionnel de santé.

La régularité du traitement

Elle conditionne son efficacité. Vous pouvez préparer un semainier pour ne pas oublier de prendre votre traitement.

Une interruption du traitement vous expose à un risque de rechute.

La décision d’arrêter doit être prise en accord avec le médecin.

Cette fiche d'information a été réalisée par les pharmaciens hospitaliers du Réseau P.I.C. (Pharmaciens - Information - Communication). Les informations délivrées sont conformes au R.C.P. (Résumé Caractéristiques du Produit) fourni par l'AFSSAPS, et suivent les recommandations de l'HAS (Haute Autorité de Santé) en matière d'information.

Toutefois, cette fiche est un support d'information non exhaustif qui doit vous permettre d'en parler plus largement avec votre médecin ou pharmacien.

Actuellement des programmes d'éducation thérapeutique concernant votre maladie et votre traitement sont recommandés et proposés ; vous pouvez en parler à votre médecin ou votre pharmacien.



Vous pouvez également contacter un pharmacien ou un psychiatre du réseau P.I.C. sur le site : www.reseau-pic.info

Conflits d’intérêts

Les auteurs n’ont pas transmis de conflits d’intérêts concernant les données diffusées dans cette fiche d’information sur le médicament.